x

Soirée - Vendredi 6 octobre à 20h30

Soirée projection

Le voyage en images le temps d'une soirée
Chaque mois, de septembre à juin, ABM-Rennes propose à ses adhérents et au public, une soirée projection-débat sur un pays ou un voyage suivie d'une discussion libre autour d'un verre. 
Venez rencontrer les réalisateurs dans une vraie salle de spectacles.
Tarifs: non adhérents 4 €, adhérents ABM-MQV-tarifs réduits 2,50 €
 

Mariano Otero "de Madrid à Rennes " - 10 min
Une réalisation audiovisuelle de Françoise Leroy 

De Madrid à Rennes, voici le premier grand voyage accompli par Mariano Otero, avec sa famille, pour fuir le régime franquiste. Il suit les cours aux Beaux Arts de Rennes puis devient enseignant après avoir obtenu à Paris le Diplôme National de Peinture. Ses multiples expositions montrent les divers épisodes de son art figuratif : la nature morte, la Femme, le tango, les portraits... 
À vous de le découvrir si vous ne le connaissez pas déjà !

Mina fabulosa "Dans les mines boliviennes" - 52 min
Une réalisation audiovisuelle de Bernard Bruel 

Un reportage insolite sur la vie des mineurs de cette mine d’étain, à plus de 4500 mètres d’altitude, au nord de La Paz, dans la cordillère royale.
Une communauté « aymara », dont la culture repose sur la collectivité, l’entraide, le partage et surtout le respect de la nature.
Des croyances fortes et des cérémonies d’hommages aux éléments naturels, le ciel, la terre nourricière, la « Pachamama », les montagnes, dites « achachilas » et le vent. Sans oublier le diable de la mine, le « tio », à qui les mineurs rendent hommage deux fois par an, en envoyant vers le ciel, de petits bûchers d’offrandes, les « mesas », sur lesquels ils placent de la nourriture, des bonbons, des morceaux de laine censés apporter la protection, de la coca, séculaire et sacrée, de l’alcool et un foetus de lama pour attirer la fécondité sur la communauté.
La cérémonie se termine par le sacrifice d’un lama, à l’intérieur de la mine, les mineurs offrant au « diable » la vie du lama en échange de celles des mineurs qu’il protégera par son esprit, des accidents et maladies.
Des populations attachantes, très croyantes et fétichistes et la présence de mon ami Ramiro, mineur, qui m’a ouvert les portes de sa communauté et de sa culture.
Un voyage inoubliable et un film émouvant, tourné dans des conditions difficiles dans ces régions rudes et inhospitalières…